Wikiexplora-2018-gimp.gif 347X140-wikiexplora.gif OR.gif

Punta Curiñanco (français)

De Wikiexplora
Saltar a: navegación, buscar
Instagram_wikiexplora.png
Logo.png
Logo favicon.png



Mirador del Oceáno Pacífico

Punta Curiñanco hike

Résumé (editar)
Activité Trekking
Lieu Chile, Valdivia
Beauté du lieu/paysages Atractiva
Attractivités du lieu Vistas panorámicas, Flora atractiva, Fauna atractiva, Fiordos, Patrimonio Cultural, Parque Privado
Exigence physique 1 dopihoras
Sentier Siempre Claro
Signalétique Adecuado
Infraestructure Inexistente
Topologie Circuito
Dénivelé +172, --172
Distance en km 3.695
Altitude moyenne 106
Aptitudes requises No requiere
Auteur d'origine Daniel Esteban Aravena Rojas
Itinéraire KMZ Descargar KMZ
Océano Pacifico sur.
Chupones (Greigia sphacelata)
Vista direccion sur
Copihue (Lapageria rosea)
Bosque de Olivillo (Aextoxicon punctatum)

Description générale

Le parc protégé de Punta Curiñanco, se situe au sein de la Région des Fleuves (XIVe région) au Chili, à environ 45 kilomètres de la ville de Valdivia et à 20 kilomètres du village de Niebla. Depuis les années 2000, CODEFF (Le Comité national pro défense de la faune et de la flore) s’occupe du parc naturel de sa conservation et de sa biodiversité. L’institution promeut ainsi l’investigation et l’éco tourisme pour contribuer au développement durable du lieu. Sa superficie est de l’ordre de 80 hectares, qui peuvent être parcourues grâce à quatre sentiers de trekking habilités et accessibles. Le chemin de trekking est long d’environ 10 kilomètres, tout au long du parcours vous aurez la chance de pouvoir admirer divers types de flores typiques chiliennes comme : Le « Copihue » (la fleur emblème du Chili), l’« Olivillo », des « Arrayanes », des « Canelos », « Lingues », « Melis » et « Murtas » entre autres. Tout au long du parcours vous aurez la chance de pouvoir admirer le paysage grâce à quatre différents miradors postés sur la côte de la réserve. Depuis ces points de vus vous pourriez apercevoir des loutres marines, des Cinclodes du Ressac (passereaux), des Cormorans Impériales, des Cormorans Lile, des Cormorans Vigua ou encore des otaries à crinière. Dans la zone intérieur de la réserve il est possible (par chance) de croiser des Pudus (petits cervidés), des Rouges-gorge Tourco, Guignas (ou Chat du Chili), des Renard gris d’Argentine(ou Renard de Patagonie) mais aussi des Pic de Magellan entre autres. La forêt d’ « Olivillo » est aussi d’une grande attraction pour n’importe quel visiteur. Elle se trouve à la fin du parcours. Cette forêt particulière est un endroit sacré pour les Mapuches. Principalement du à l’ancienne présence d’un ancien lieu de culte cérémonial, pour cette raison le lieu est très spirituel. Les visiteurs eux-mêmes s’en rendent compte. Pour cela il est formellement interdit de prendre des photos durant les différents rites que réalisent les Mapuches dans cette zone, principalement pour montrer son respect face aux croyances et aux traditions de la communauté, ni capter son essence. La forêt d’ «Olivillo» est un lieu de conservation primordial tant pour sa biodiversité que pour son patrimoine spirituel.

Epoque favorable

Le site de Punta Curiñanco est ouvert tout au long de l’année, mais il est recommandé et préférable de s’y rendre au printemps ou en été pour profiter de l’ensoleillement. Puisque la région des fleuves est connue pour ses précipitations récurrentes tout au long de l’année mais surtout durant l’automne et l’hiver.

Accès

En voiture

Punta Curiñanco se situe à environ 40 kilomètres du centre de Valdivia, il est possible de s’y rendre en empruntant la route T-350 (de Valdivia à Niebla) et de continuer avec la route T-352 (de Niebla à Curiñanco)

En transport public ou autostop

Le bus Valdivia/Niebla/Curiñanco part toutes les heures du centre-ville. Le bus coûte $1.200 en peso chilien.

Description du trekking

Les sentiers de trekking ne sont pas difficiles ni exigeants, il est cependant recommandé de se vêtir d’habits adéquats pour les activités en plein air, puisque les sentiers peuvent être très humides à cause des précipitations et de la rosée ; en effet les chemins peuvent être glissants. Les sentiers sont très bien entretenus para Rodrigo Bastidas le garde forestier de la réserve. La signalétique et les panneaux sont clairs et décrivent la flore du lieu avec précision. Il est cependant recommandé d’emprunter le sentier le moins exigeant qui est celui de la forêt d’«Olivillo». Tout au long du parcours dans la réserve vous pourrez apercevoir différents types de formations végétales propres à cette zone particulière du sud du Chili. En effet le parc se situe en zone humide, il est donc normal d’y voir un nombre grandissant de fougères et des fourrés parfois composés de différentes espèces d’arbustes allant de 3 à 5 mètres d’hauteurs comme le Notro (arbuste perennifolié), le Canelo (ou Cannelle de Magellan), le Myrte commun (Herbe du lagui) et la Bourdaine ou Bourgène. Au sein des fourrés côtiers il est possible de voir des espèces propres au lieu comme l’arbuste Chaura, mais aussi le Myrte commun ou encore la Ñipa Rouge et Chupon. A la moitié du trekking, c'est-à-dire à l’extrême opposé du début du sentier, on pourra observer la forêt d’ « Olivillo » adulte. Les Olivillos peuvent atteindre la hauteur moyenne de 26 mètres de hauteur et de 80 centimètres de diamètre de tronc. Le chemin de trekking compte au total 3 grands miradors disposés de part et d’autre de la côte, où il est possible d’observer les fourrés côtiers, mais aussi la forêt adulte d’ «Olivillo» (depuis l’extérieur) ainsi que des espèces animales comme la loutre marine, le cormoran Lile, des otaries à crinières, des cormorans vigua ou encore des Churrines côtiers.

Temps moyen estimé

Le trekking peut s’effectuer en environ une heure et demi, mais il est recommandé de parcourir Punta Curiñanco à vitesse modérée pour ainsi pouvoir apprécier les merveilles environnantes que ce parc naturel propose. Si vous choisissez l’option contemplative, le parcours pourra alors vous prendre 2 heures.


Autorisations et tarifs d’entrée

  • $2.000 en peso chilien, ce qui équivaut environ à 2.69€ pour les adultes.
  • $1.000 pour les retraités, les enfants et les étudiants.

Horaires :

  • En hiver et à l’automne le parc est ouvert de 8h30 à 16h30, pour des raisons climatiques évidentes le parc fermera ses portes plus tôt en hiver.
  • Au printemps et en été le parc est ouvert de 8h30 à 19h30.

Le parc sera fermé les jours fériés chiliens.

Liens externes

Recommandations

Il est interdit de :

  • Faire du feu et de cuisiner dans l’enceinte de la réserve
  • De chasser les animaux
  • D’extraire ou de heurter la végétation
  • D’entrer en vélo
  • De fumer et de boire de l’alcool
  • De circuler en dehors des sentiers prévus à cet effet
  • De poursuivre ou de donner à manger aux espèces sauvages
  • De toucher aux nids et/ou aux terriers
  • De camper dans l’enceinte de la réserve
  • De jeter ses déchets

Il sera apprécié de :

  • Faire attention dans les sentiers et miradors
  • Ne pas consommer d’aliments à l’intérieur du parc pour ainsi éviter la présence du rat a longue queue qui peut être source de transmission du virus Hanta.


Galerie photos